La flotille




Le chalutier

La flotille
Le chalutier est un bateau de pêche qui doit son nom au filet qu'il utilise : le chalut. Il en reste très peu en Corse : moins d'une dizaine sur la côte orientale de l'île.

La felouque

La flotille
Les felouques "occidentales" sont issues des felouques arabes côtières, notamment celles utilisées par les pirates barbaresques. La felouque corse ne dépasse guère les 7 mètres. C'est une grande chaloupe aux formes de galées. Son gréement très rudimentaire est facile à manœuvrer et l'équipage peut se réduire à deux hommes, voir un seul pour les versions à un mât. Bien que capables d'affronter la pleine mer, ces embarcations servaient cependant au transport côtier, à la liaison, au déchargement et à la pêche. Il existe encore quelques felouques de pêche, motorisées, et on peut en particulier en admirer dans le port d'Ajaccio.

Le pointu

La flotille
Le pointu désigne une famille de barques de pêche en bois, traditionnelles de la mer Méditerranée. Ces navires qui arpentent nos côtes n'ont pas changé de forme de coque depuis deux millénaires. Ce sont les plus nombreux utilisés en Corse.

La vedette

La flotille
Le métier de charpentier de marine n'existe plus en Corse. C'est donc pour cela qu'aujourd'hui, dans les ports, on trouve de plus en plus de vedettes, en remplacement des bateaux en bois.

Les plates

Comme leur nom l'indique, ces navires sont à fond plat et sont uniquement utilisés dans les étangs salés de la côte orientale de l'île, notamment pour la pêche aux anguilles et l'exploitation aquacole (huîtres, moules, bars, loups, dorades).