COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE AVEC LE PREFET DU 28 OCTOBRE 2013




Le CRPMEM Corse conscient de l’hiver pénible qui se profile pour la pêche corse a pris les devants et obtenu un entretien avec le nouveau Préfet de Corse.

Lundi 28 octobre 2013, une délégation du CRPMEM CORSE a rencontré Christophe MIRMAND, Préfet de Corse. Un interlocuteur dont nous avons apprécié l’écoute. Pendant près de deux heures, la délégation a pu s’exprimer sur plusieurs dossiers importants : situation économique et sociale critique, constat morose sur la saison, décalage dans la saisonnalité (réchauffement de la mer ?), prix du carburant sans aucune mesure…

Le comité des pêches représenté par son Président et les 1ers prud’hommes de l’île s’est dit inquiet sur l’avenir de la pêche… de nombreux sujets ont été approfondis tels que :
• Le Plan de Sortie de Flotte Régional (basé sur le volontariat pour les chaluts et petits métiers)
• besoin de KW et GT pour pouvoir espérer une flotte nouvelle avec de jeunes pêcheurs
• Etre inclus dans le docob et copil de natura 2000 mer / Aires Marines Protégées "logique de développement durable" ; le CRPMEM Corse restera attentif sur la maîtrise de la gestion de la pêche, les AMP ne seront pas des compensations pour les pêcheurs.

• Pêche plaisance : pas assez de contrôles ; conflits d'usage perte d'accès à des zones de pêche.

• Demande, de la part des pêcheurs de la prud’homie de Bonifacio, de réviser le décret concernant la réserve des bouches de Bonifacio.

• Meilleure reconnaissance du système de prud'homie

• Reconnaissance de la pluriactivité : pas de mono-pêche en Corse

• Passation d'entreprise dans les meilleures conditions (banques solidaires avec des crédits intéressants),

• Reconnaissance des poissons et crustacés Corses pour se démarquer de l'importation (grâce à un étiquetage régional)

En conclusion, Le CRPMEM Corse a surtout demandé à Monsieur le Préfet que ses services se penchent, en urgence, sur une éventuelle possibilité d’obtention de l’aide des minimis.