Mise en état d'un ancien local à teinture par la prud'homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse


La prud’homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse désire remettre en état un ancien local à teinture qui lui appartient.



Présentation du projet

Mise en état d'un ancien local à teinture par la prud'homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse
La prud’homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse désire remettre en état un ancien local à teinture qui lui appartient.

Celui-ci constituerait un petit musée de la pêche. De l’ancien matériel de pêche ainsi que des panneaux explicatifs seront exposés afin d’instruire chacun des méthodes ancestrales de pêche en Corse.

Il est aussi prévu d’accueillir des scolaires pour leur faire découvrir une profession qu’ils ne connaissent pas forcément bien. Ils seront accueillis par des pêcheurs volontaires qui pourront répondre à leurs interrogations en y ajoutant des anecdotes qu’ils ont eux-mêmes vécues.

La simulation de teinture de filets comme elle se faisait auparavant pourra être la pièce maîtresse de cette exposition.

J’espère pouvoir inaugurer ce local dés la rentrée de septembre afin d’entamer la saison au rythme de l’année scolaire.

Il est évident que ce projet n’a aucun but lucratif, mais au contraire celui d’ouvrir le monde de la pêche et de ces traditions à tout public.


Mise en état d'un ancien local à teinture par la prud'homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse
INAUGURATION DU LOCAL A TEINTURE

l’inauguration du local à teinture des filets de pêches a eu lieu
le mardi 25 novembre 2008 à 11h


Un vote à l’unanimité lors de l’assemblée générale du 25 mars 2006 a approuvé le projet de remise en état du local à teinture appartenant à la prud’homie de BASTIA /CAP-CORSE.
Longue histoire que celle des prud'homies, puisqu'elles existaient déjà au XIVe siècle. Des textes démontrent que cette profession était organisée en confréries; elles avaient obtenu l'autorisation de vendre leur poisson et de réglementer leurs activités.


1801 : 1ere prud’homie de Corse : celle de Bastia
Les 1ers prud'hommes élus pour trois ans doivent défendre et représenter la pêche locale,
Le pouvoir de jugement et de police : les prud'hommes et l'assemblée arbitrent les conflits entre pêcheurs adhérents, mais aussi avec les ressortissants d'autres prud'homies ; Les peines encourues peuvent être une simple amende, la confiscation du filet ou de l'engin et sa vente aux enchères au profit de la prud'homie, l'interdiction de participer à un type de pêche ou, dans les cas graves, l'exclusion après notification aux autorités de tutelle, l'administration des Affaires Maritimes.
Le pouvoir d'intervention : les prud'homies interviennent dans tout ce qui concerne le domaine maritime. Elles tentent d'assurer au quotidien la défense du territoire, la qualité du milieu aquatique face aux multiples intrusions de nouveaux acteurs, plaisanciers, véliplanchistes…Elles essayent de défendre les intérêts de la corporation en interpellant les différentes administrations. Elles sont largement consultées par les Affaires Maritimes, les mairies, les Ponts et Chaussées, ainsi que pour l'élaboration des plans d'aménagements et des enquêtes publiques...


Les prud’homies fonctionnent comme des institutions démographiques, les prud’hommes sont élus par les pêcheurs.


Teinture des filets ...
La teinture des filets s'effectuait tous les 15 jours, on teignait les filets car sans teinture un filet ne tenait pas deux mois. A l'époque les filets étaient en coton ....Les jours de teintures étaient une véritable cérémonie: les pêcheurs se réunissaient très tôt le matin, à l'aube, la première étape consistait à coudre le filet avec de grosses aiguilles en bois, il fallait être trois minimum et cela prenait une demi- journée a une journée entière selon la taille des filets ...
Le jour de teinte, les pêcheurs avaient chacun leur « tour » pour teindre leurs filets ...
Ce jour là les pêcheurs allaient à la messe et les absents perdaient leur « tour » de teinte…Puis dans un second temps : on se rendait au local à teinture ou il y avait deux cuves, on remplissait une des deux cuves d'eau qu'on faisait bouillir, une fois l'eau bouillante on y versait la teinture.
La teinture était constituée de poudre naturelle telles que de la poudre d'écorce de châtaignier ...
Une fois l'écorce pilée versée dans l'eau bouillie, à deux les pêcheurs se passaient le filet aux poignets, le trempait dans l'eau cinq minutes, puis on le jetait dans l'autre cuve restée vide et ainsi de suite tant qu'il y avait du filet à teindre...


Les panneaux exposés…

 Prud’homie de Bastia-Cap Corse
 Les pêches pratiquées dans la Prud’homie de Bastia-Cap Corse
 La pêche en étang
 La pêche aux thons
 Evolution du port de Bastia
 Carte de la Prud’homie de Bastia
 La teinte des filets
 Local avant travaux/après travaux



Mise en état d'un ancien local à teinture par la prud'homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse

Mise en état d'un ancien local à teinture par la prud'homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse

Mise en état d'un ancien local à teinture par la prud'homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse

Mise en état d'un ancien local à teinture par la prud'homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse

Mise en état d'un ancien local à teinture par la prud'homie des patrons pêcheurs de Bastia / Cap-Corse