pesca turismu


Tout demandeur d’une autorisation de transport de passagers dans le cadre de PESCA TURISMU sera dans l’obligation d’obtenir préalablement le permis passager correspondant à son navire auprès du service compétent des Affaires Maritimes



Article I

pesca turismu
PROJET CHARTE
L’embarquement de passagers à bord des navires armés à la pêche est notamment subordonné à la souscription d’un contrat d’assurances couvrant la responsabilité civile de l’armateur, du capitaine, celle des membres de l’équipage ainsi que des personnes occasionnellement admises sur le navire pour y exercer une activité d’accompagnement et au respect des règles de sécurité définies par l’autorité administrative.

Article II

pesca turismu
Suite aux rencontres entre la Sardaigne et la Corse, il a été décidé en accord avec les Administrations nationales et régionales de lancer un projet intitulé PESCA TURISMU. La présente charte proposée par le CRPMEM de Corse a pour objet de fixer le cadre global de cette opération.

Article III

Le but de PESCA TURISMU est de permettre à un patron pêcheur d’exercer une pluriactivité orientée vers le tourisme. Ce but est associé à une démarche globale consistant à améliorer l’image du tourisme insulaire, en conséquence chaque patron pêcheur désireux de s’inscrire dans cette démarche devra fournir des prestations de qualité dans un esprit de courtoisie

Article IV

Cet article vise essentiellement à éviter toute confusion possible avec le transport de passagers habituel pour ce faire :

Les prestations devront être essentiellement orientées vers :


1/ une connaissance du milieu professionnel maritime et de ses traditions.
2/ une approche de l’espace marin respectueuse de l’environnement.
3/ dans la mesure du possible et dans le respect de la loi, le passager pourra participer aux activités du bord et s’instruire ainsi des arts de la pêche.
4/ le patron pêcheur devra également être capable d’apporter des réponses aux questions qui lui seront posées.

Article V

Le projet PESCA TURISMU s’envisage avec des partenaires. Certains sont institutionnels : Agence du Tourisme de la Corse, Agence du Développement Economique de la Corse, Affaires Maritimes. D’autres émanent des collectivités locales : Offices du Tourisme, syndicats d’initiative. D’autres enfin sont totalement privés : Agence de tourisme, prestataires de services etc…
Ce partenaires qui attendent ce nouveau produit touristique seront informés par le CRPMEM de Corse, des ports d’embarquement, du nom des navires et des patrons susceptibles de pratiquer cette activité.

Article VI

Afin de faciliter l’identification des navires participant à ce projet, un panonceau approprié sera établi portant mention du nom du patron, du numéro et du nom du navire, ainsi que le numéro de téléphone obligatoire (fixe ou portable) permettant d’effectuer des réservations ou d’obtenir des renseignements. Ce numéro sera fourni à tous nos partenaires

Article VII

Chaque patron pêcheur participant à PESCA TURISMU, devra établir un document décrivant le mieux possible (photos et texte) les prestations proposées à son bord ainsi que des tarifs précis.

Article VIII

Cette activité encadrée par la loi pêche de 1997 et par la présente charte devra faire l’objet d’une comptabilité séparée ou annexe. Son chiffre d’affaires devra rester inférieur à l’activité principale qui reste la pêche professionnelle.

DEJA EN 2007

pesca turismu
Retour d’un Séminaire Pêche et Tourisme (Lorient 4 et 5 oct.07)

La Pêche Tourisme a pour objectif de mettre en place des actions permettant au secteur de la pêche de faire face à la crise qui le touche et où le danger de perdre son emploi se fait sentir. Pour ce faire, l’initiative a été prise de proposer d’intégrer aux activités de pêche côtière le « pescaturismo », combinant le développement du tourisme sur le littoral et la valorisation du patrimoine maritime dans la région.
Face au déficit réglementaire qui empêche l’embarquement de passagers à bord des navires de pêche, le séminaire a permis au CRPMEM de Corse de remonter les besoins de notre région ainsi que les diverses perspectives de développement touristique liées à l’activité de pêche (auberges du pêcheur, packages voyage …)
Ces idées novatrices ont été accueillies avec intérêt des participants comprenant des représentants des affaires maritimes, ainsi que des structures économiques de soutien.
Il a été décidé de créer un groupe de réflexion sur ces sujets, le CRPMEM de Corse en est un acteur privilégié.

Colloque Pêche tourisme, Lorient, 4 et 5 octobre 2007.
Personnes présentes : délégation espagnole, Monsieur Romiti Gérard (Président du CRPMEM de Corse), délégation italienne, représentante de l’AGLIA et du CGPA.


( article 32 de la loi d’orientation pêche du 05 novembre 1997)