UN NOUVEAU BTS "PÊCHE ET GESTION DE L'ENVIRONNEMENT MARIN" OUVRIRA EN SEPTEMBRE 2022 AU LYCÉE PROFESSIONNEL MARITIME DE BASTIA


Satisfaction au sein du CRPMEM de Corse et de son Président, Gérard Romiti - UN NOUVEAU BTS "PÊCHE ET GESTION DE L'ENVIRONNEMENT MARIN" OUVRIRA EN SEPTEMBRE 2022 AU LYCÉE PROFESSIONNEL MARITIME DE BASTIA




UN NOUVEAU BTS "PÊCHE ET GESTION DE L'ENVIRONNEMENT MARIN" OUVRIRA EN SEPTEMBRE 2022 AU LYCÉE PROFESSIONNEL MARITIME DE BASTIA



Cette formation permet d'exercer les métiers de :
• marin pêcheur, officier et commandant de navire de pêche, patron artisan à la pêche ;
• de cadre dans les coopératives maritimes, dans les armements à la pêche ;
• de technicien dans des bureaux d'études spécialisées dans l'environnement ou la pêche.
Après l’ouverture de ce BTS à Boulogne, Sète, Le Guilvinec et La Rochelle, cette formation viendra compléter celles déjà dispensées par le lycée professionnel maritime (LPM) de Bastia, le Certificat d’Aptitudes Professionnelles maritime, le baccalauréat professionnel "conduite et gestion des entreprises maritimes pêche" (CGEM pêche), le baccalauréat professionnel "conduite et gestion des entreprises maritimes commerce/plaisance professionnelle" (CGEM - commerce et plaisance) avec une option yacht et enfin le baccalauréat professionnel "électromécanicien de marine" (EMM).

Cette ouverture est l’aboutissement d’un effort partagé avec la collectivité territoriale de Corse qui a investi plus de 14 millions d'euros afin de rénover les plateaux techniques, les classes et l'internat du lycée et d'offrir aux élèves un équipement moderne et fonctionnel.

Avec les 2 nouvelles classes de BTS "mécatronique navale" qui ouvriront en septembre 2022 aux LPM de Nantes et Paimpol, ce sont 3 classes de BTS supplémentaires créées à la rentrée scolaire 2022 par le ministère de la mer au sein du réseau des LPM qui contribueront à renforcer la capacité de promotion sociale de l'enseignement maritime et l'attractivité des métiers de la mer, faisant passer le nombre total de BTS ouverts dans les LPM de 6 à 9.
Annick Girardin, ministre de la mer, déclare : « J’ai fait de la formation maritime, tous niveaux confondus, une priorité. Cette troisième ouverture de BTS permettra d’encourager le développement d’une filière de l’économie bleue pourvoyeuse d’emplois qualifiés qui répond au besoin exprimé par les employeurs maritimes à l'échelle de la Corse et de la Méditerranée continentaleElle permettra également aux insulaires de poursuivre sur place leurs études supérieures auxquelles certaines familles auraient pu renoncer pour des raisons financières ou sociales. A plus long terme, elle pourrait permettre à certains élèves d'accéder aux formations de l'Ecole nationale supérieur maritime afin de répondre à l'enjeu de doublement du nombre des officiers prévu dans le "Fontenoy du maritime".